Sud Web aura lieu d'ici moins de 2 mois. Ce sera la deuxième édition de ce cycle de conférences organisé par l'association Sud-Web et dans laquelle je suis impliqué en tant que co-fondateur et président.

Avec un peu de recul il est amusant de se rendre compte des effets de certains de nos actes. Se dire que l'élément déclencheur est une prise de parole totalement improvisée, presque instinctive (à Paris Web 2010).
Où comment des énergies arrivent à se mettre en mouvement, initiée par un simple geste.

Depuis octobre 2010 et cette prise de parole, des gens se sont mis à agir à mes côtés pour donner un visage réel à cette douce illusion qu'était alors un Sud Web. Un visage humain devrais-je dire. Car si il y a un mot que je citerais en association à Sud Web, c'est bien le mot humain.

De l'intérieur tout d'abord. Dès Paris Web 2010 un groupe s'est formé avec moi, et nous avons avancé. Les énergies alors mises en mouvement ont mené à la création d'autres énergies, à des sentiments divers, à des humeurs, à des crises, à des rires, à des moments de joie. À Sud Web 2011.

De l'intérieur je peux vous dire que cette énergie est plus que palpable et je pense que mes co-équipiers seront de mon avis. Cette aventure nous apporte son lot d'émotions et c'est franchement bon à vivre !

Et puis cette année avec l'expérience d'une première édition, avec un peu plus d'un an ensemble à apprendre à se connaître, le groupe a grandi, il a muri. Ce n'est d'ailleurs plus un groupe, c'est une équipe où chacun commence à trouver sa place, moi y compris.

Et avec l'extérieur me direz-vous ? Sud Web 2011 nous a mis une belle claque. De celle que l'on prend avec plaisir au point d'en redemander. Car ce sont les échanges avec vous qui y êtes venus et qui avez cru à ce qu'on faisait alors qui ont permis que cette alchimie d'énergies que nous avions essayé de concocter devienne cette jolie journée.

Sur le moment je n'ai pas pu prendre ce recul autant que j'aurais voulu, occupé à courir d'un côté puis de l'autre, à faire que vous passiez un bon moment. Mais vos regards, vos poignées de mains chaleureuses m'ont suffit à réaliser que vous étiez contents d'être là. C'est un bonheur simple qui fait un bien fou.

En fait je vois Sud Web comme un moment dans l'année où je vais essayer -où toute l'équipe va essayer- de faire en sorte que vous veniez avec l'envie d'échanger et d'apprendre. Et d'où vous puissiez repartir le sourire aux lèvres, et des émotions dans le cœur.
Peu importe où a lieu l'évènement, on veut vous accueillir comme si c'était chez nous et que vous étiez des amis que l'on recevait. On pourra faire des erreurs, certainement même, mais on a sincèrement l'envie de transmettre du plaisir.

Se donner à fond toute une année en profitant des émotions que l'on se transmet dans l'équipe et terminer par de jolis moments avec vous, à parler de web, à parler de tout et de rien, à refaire les trolls (car on est des geeks hein, faut pas déconner ;)).

Je crois que je n'avais pas d'idée précise d'où allait me mener cette prise de parole à Paris Web 2010. Je sais aujourd'hui où je veux qu'elle nous mène.

Pour 2012, vers deux journées en mai à Toulouse où l'on va vous proposer un programme de conférences que je trouve vraiment classe (c'est important pour nous également, n'en doutez pas) et où l'on puisse être fiers et heureux de vous accueillir.
Et que l'on puisse tous en repartir avec le sentiment qu'on vient de vivre ensemble d'agréables moments. Juste un peu d'amour à se partager.

J'espère que nous réussirons à remettre ça pour cette deuxième année, en tout cas sachez que l'équipe travaille dur dans ce sens. On a hâte d'ouvrir les portes de Sud Web 2012 et de vous accueillir !