Ce billet n'est qu'une réponse au tweet de Guilhem Bertholet et fait suite à ma réponse, via twitter également.

Mon argumentation ne sera pas longue mais le micro-blogging n'est pas fait pour ce genre de choses, limitation à 140 caractères oblige.

La question est donc : faut-il limiter la durée d'activité de l'auto-entrepreneur ? Non, surtout pas !

L'idée derrière une éventuelle limitation est de pousser les auto-entrepreneurs à développer fortement leur activité pour passer ensuite vers une autre structure de société, EURL ou SARL notamment. Mais pourquoi vouloir pousser tout le monde à vouloir faire croître fortement son activité ?

Je ne veux pas de limitation dans le temps car je souhaite que chaque auto-entrepreneur, qui est un entrepreneur comme un autre, puisse avoir le choix de mener son activité comme il l'entend. Si il se satisfait de son chiffre d'affaire, si sa petite activité n'est là qu'en complément de salaire, et que la situation lui convient, pourquoi en changer ? Pour le faire passer du côté du travail dissimulé car il ne voudra pas changer pour une structure plus contraignante ?

Ne limitons donc pas la durée d'activité de l'auto-entrepreneur, laissons-leur la liberté d'entreprendre selon leurs envies et non pas selon les diktats de la compétition à tout prix.